LIPOFILLING FESSIER

Liloubylilou

Lipofilling fessier : augmentation des fesses par injection de graisse

Aujourd’hui les formes et le volume des fesses représentent un atout majeur pour la silhouette féminin car l’image de la femme a évolué: les fesses sculptées et galbées sont désormais à la mode et s’affichent abondamment dans les médias.
Ainsi, la chirurgie d’augmentation des fesses connaît désormais un succès grandissant depuis 4 ans en France.

Chirurgie d’augmentation du fessier par lipofilling: principes

Outre les implants fessiers, les femmes peuvent augmenter le volume des fesses et galber leur cambrure par la technique d’injection de graisse autologue dans le fessier : cette chirurgie du fessier est appelée Lipofilling des fesses.
Cette opération fait partie des techniques parmi les plus modernes de chirurgie esthétique.

Elle permet de remodeler les fesses mais aussi la silhouette car le lipofilling est nécessairement associé à une liposuccion, afin de prélever la quantité de graisse à injecter dans les fesses.
Cette lipoaspiration est donc l’opportunité pour la patiente d’éliminer un excès de graisse disgracieux localisé dans des zones telles la culotte de cheval (zone trochantérienne), la face interne du genou et des cuisses, le ventre, les poignets d’amour, le dos.

Une fois la lipoaspiration effectuée, la graisse prélevée est purifiée puis réinjectée dans le fessier : c’est le « the Brazilian Butt Lift ». Le Brazilian Butt lift donne, outre des fesses plus rondes et rebondies, une silhouette globalement plus esthétique en sublimant la cambrure, les hanches et les jambes.

Pour maximiser la réussite de l’opération et la sécurité, l’injection de graisse est réalisée par un chirurgien plasticien formé à cette technique, dans une clinique agrée pour la chirurgie esthétique.

Lipofilling fessier : indications

Cette opération de chirurgie d’augmentation du fessier s’adresse à toute patiente disposant d’une quantité de graisse suffisante (capital adipeux) pouvant être injectée dans ses fesses.

Une patientes trop mince ne peut donc pas prétendre à cette intervention.

Également, le résultat d’un lipofilling des fesses – au contraire des implants fessiers – ne peut offrir qu’une augmentation des fesses modérée. L’injection de graisse dans le fessier cible donc davantage une amélioration globale de la silhouette, obtenue à la fois par un embellissement des fesses, un galbe plus esthétique et des belles rondeurs plutôt que la simple augmentation du volume des fesses.

Face aux limites de l’injection de graisse dans  des fesses, les implants fessiers gardent donc une place de choix pour embellir les fesses plates de patientes visant des fesses bien rebondies.

La technique du lipofilling présente quant à elle 2 avantages majeurs Vs la pose de prothèses de fesses

  • Si l’augmentation du volume des fesses est certes modérée, elle est naturelle car sans introduction de prothèse, un corps étranger. Également, le lipofilling ne laisse pas de cicatrice importante.
  • Elle supprime les excès de graisses localisées et disgracieux, grâce à la liposuccion de la graisse injectée par la suite dans les fesses
  •  

Prix d’un lipofilling du fessier

Le prix du lipofilling des fesses ne peut vous être donné sur ce site car

  • La législation en France ne permet pas à un chirurgien esthétique d’afficher le prix de ses interventions publiquement
  • Le prix de l’intervention varie selon le profil de la patiente et l’augmentation ciblée. Il est lié à la quantité de graisse à prélever, au nombre des zones à traiter et au volume de graisse autologue purifiée à injecter dans le fessier. Ces facteurs conditionnent en effet la durée de l’intervention et donc son coût.

Le prix exact et personnalisé de l’intervention ne peut donc être déterminé que lors de la première consultation.

Lors de cette consultation, le chirurgien évalue:

  • la faisabilité du lipofilling des fesses par rapport à votre morphologie
  • la meilleure approche chirurgicale à adopter
  • les zones où il peut prélever la graisse et la quantité possible à injecter dans chaque fesse – et ainsi vous donner une idée du résultat envisageable, par rapport à vos attentes

La consultation avec un chirurgien spécialisé en chirurgie esthétique et plastique est la 1ère étape incontournable.

Lors de la consultation préalable, le chirurgien validera la faisabilité (ou non) du lipofilling des fesses, en fonction de votre morphologie.


Si oui, il vous exposera la technique opératoire pour atteindre le résultat ciblé en précisant

  • les zones cibles de la lipoaspiration et la quantité de graisse ainsi possible à injecter dans chaque fesse
  • le résultat esthétique final escomptable en fonction de cette quantité
  • les limites de la technique
  • ses avantages, inconvénients et contre-indications
  •  

Avant l’injection de graisse dans les fesses

Une prise de sang pour évaluer l’état de santé de la patiente est nécessaire dans les jours qui précèdent l’intervention.
Le remodelage fessier par injection de graisse est le plus souvent effectué sous anesthésie générale d’où une consultation avec un anesthésiste, au plus tard 48h avant l’intervention.
Grace aux nouvelles techniques d’anesthésie, le lipofilling des fesses reste une intervention en ambulatoire. La patiente pourra donc rentrer chez elle le jour même de l’intervention.

La durée de l’intervention dépend du nombre de zones où la graisse sera prélevée et de la quantité de graisse à transférer.

Technique du lipofilling appliquée aux fesses

La technique opératoire peut varier sensiblement selon le chirurgien esthétique.
Elle est néanmoins cruciale pour la réussite du lipofilling des fesses, car elle conditionne le résultat final tant en termes

  • d’esthétique des fesses refaites : formes de fesses, volume, fermeté et de l’adéquation de ce résultat par rapport aux attentes de la patiente
  • de durée dans le temps du résultat (permanent ou non), qui est lié à la survie des cellules graisseuses injectées dans le fessier comme expliqué ci-après

Le chirurgien prélève la graisse la plus pure sur ses patientes. Ce point est crucial car plus la graisse prélevée est de bonne qualité, plus le résultat est pérenne voir définitif.

  • Etape 1 : prélèvement de la graisse

Le chirurgien  a recours à une liposuccion tumescente pour prélever de la graisse de qualité optimale, grâce à des canules de petit diamètre. En effet, cette astuce permet d’extraire des particules de graisse les plus fines, donc les plus aptes à une survie optimale à longue terme.

Cette lipoaspiration est également l’opportunité pour la patiente d’éliminer l’excès de graisse disgracieux localisé dans des zones telles la culotte de cheval (zone trochantérienne), la face interne du genou et des cuisses, le ventre, les poignets d’amour, le dos

  • Etape 2 : purification de la graisse

Une fois la lipoaspiration effectuée, la graisse est soigneusement purifiée par décantation, lavage et centrifugation. Seulement une fraction de la quantité prélevée (1/3 en général), sera réinjectée dans les fesses de la patiente après cette phase de purification.

  • Etape 3 : injection autologue de la graisse purifiée

La graisse purifiée est injectée dans le fessier, grâce à des micro-canules adaptées. Pour optimiser le parentage de prise de graisse, l’injection est effectuée à des profondeurs différentes, pour permettre une vascularisation optimale des greffons de graisse injectés.

Les techniques modernes de transfert de graisse permettent une répartition harmonieuse des greffons des cellules adipeuses, rendant le résultat plus uniforme et limitant ainsi le risque de formation des kystes huileux ou de mauvaise prise (cytostéatonécrose).

Cette méthode d’injection dans les fesses est essentielle pour atteindre un résultat naturel et uniforme.

Suites opératoires du lipofilling des fesses

Comme indiqué, l’intervention est effectuée dans la quasi-totalité des cas en ambulatoire. Les douleurs post opération sont généralement modérées mais peuvent être temporairement assez marquées au niveau des zones de prélèvement. Dans ce cas des médicaments antalgiques sont prescrit pour limiter au maximum ces douleurs.

Un gonflement des tissus (œdème) au niveau des zones de prélèvement et au niveau des seins apparaît pendant les 48 heures suivant l’intervention, et mettra en général 1 à 3 mois à se résorber.

Des ecchymoses (bleus) apparaissent dans les premières heures au niveau des zones de prélèvement de graisse : elles se résorbent dans un délai de 10 à 20 jours après l’intervention.
Une certaine fatigue peut être également parfois ressentie pendant 1 à 2 semaines, notamment en cas de liposuccion importante.
Il est vivement conseillé de ne pas s’assoir sur la région injectée pendant 2 semaines, pour éviter que la compression puisse abimer les cellules adipeuses que viennent juste d’être transférées.

L’exposition au soleil ou UV des zones opérées est à éviter pour éviter tout risque de pigmentation cutanée, ce au moins 4 semaines après un lipofilling fessier.

Après résorption des phénomènes d’œdème et d’ecchymoses, le résultat se matérialise à bout de 1 mois après l’intervention, le résultat quasi-final étant lui atteint en 3 à 6 mois.