CHIRURGIE D'AUGMENTATION DU VOLUME DES FESSES

Liloubylilou

Chirurgie d’augmentation du volume des fesses, par pose d’implants fessiers

La chirurgie esthétique permet grâce un implant fessier souple en silicone de galber un fessier plat. Cette opération d’augmentation des fesses par pose de prothèses donne des fesses deviennent plus rebondies et bombées, sans cicatrice visible.

L’implant fessier est inséré dans le muscle grand fessier, dans la moitié supérieure de la fesse. Une liposuccion des hanches, en complément, permet de mieux mettre en valeur le galbe obtenu en dessinant le bas de la silhouette.

Cette intervention s’adresse aux femmes qui souhaitent augmenter le volume de leurs fesses insuffisamment développées depuis la puberté, lié à leur morphologie ou à la suite d’un amaigrissement pour donner du galbe aux fesses plates ou remonter des fesses molles.

Principe de la chirurgie d’augmentation des fesses

Cette opération de chirurgie esthétique consiste à augmenter le volume des fesses par la pose de prothèses pour obtenir des fesses plus rondes. Avec le lipofilling fessier, un autre chirurgie esthétique des fessiers par injection de graisse, elle offre la possibilité de sculpter le galbe et la cambrure.

La technique la plus moderne utilisée pour positionner ces prothèses consiste à insérer l’implant dans le muscle grand fessier dans la moitié supérieure des fesses. Cette technique permet d’obtenir un résultat plus naturel et une période post-opératoire beaucoup moins douloureuse pour la patiente.

Le volume et la forme des prothèses sont choisis en fonction des demandes de la patiente tout en prenant compte la forme originelle des fesses. Les implants fessiers sont remplis de gel de silicone hypercohésif, permettant de les rendre ultra résistants. Cet implant est introduit par une courte incision verticale située dans la raie des fesses. Le chirurgien pratique la technique la plus adaptée à l’insertion de la prothèse de fesse via un décollement de la « loge » (espace où l’implant fessier est placé) et sa mise en place dans le grand muscle fessier. La cicatrice se situe dans la raie des fesses verticalement et mesure environ 4 à 5 cm.  La taille et la forme des prothèses de fesses sont étudiées en fonction de la morphologie de la patiente et de la forme désirée. Les sutures des plans profonds et de la peau sont effectuées avec des fils résorbables. En fin d’intervention, un pansement modelant avec des bandes élastiques est confectionné.

L’intervention dure environ 1h 30 sous anesthésie générale classique et nécessite le plus souvent, une nuit d’observation. Le résultat est très naturel et la sensibilité des fesses est conservée.

Résultat suite à une augmentation par implant fessier

Le résultat est naturel grâce à des prothèses étudiées « sur mesure » pour être fidèle à la demande initiale de la patiente. L’augmentation esthétique visible est appréciable dès le réveil – le résultat définitif est observable après un délai de deux à trois mois, nécessaire pour atteindre l’assouplissement des fesses et la stabilisation des prothèses ainsi posées. La cicatrice est verticale et cachée dans le pli des fesses. La douleur est contenue par des antalgiques puissants et efficaces pendant trois jours. En résumé :

  • Un résultat immédiatement visible
  • 1 nuit d’observation
  • Une cicatrice réduite et quasi invisible
  • Un résultat naturel visuellement et au toucher
  • Des prothèses de fesses ultra résistantes

Avant la pose des implants (prothèses) de fesses

Deux consultations préalables avant l’opération d’augmentation des fesses avec le chirurgiens sont nécessaires.

  • La première est une consultation d’informations, centrée sur l’étude du contexte anatomique et des objectifs de la patiente.
  • La seconde consultation est plus technique et orientée sur le choix des prothèses de fesses avec essais des implants afin de prendre les dimensions adéquates.

Un bilan sanguin pré-opératoire est nécessaire sous contrôle de l’anesthésiste. Ce médecin anesthésiste doit être consulté entre 1 mois et 48 heures avant l’intervention afin de vérifier l’absence de contre-indications, d’allergies et pour expliquer les modalités de l’anesthésie.

Suites opératoires

Les suites opératoires suite à une chirurgie des fesses sont les suivantes :

  • Pendant 48 heures, la patiente peut éventuellement ressentir une sensation de tension au niveau des fesses. Dans ce cas, un traitement à base de simples antalgiques est prescrit pendant quelques jours.
  • Des œdèmes moyens et des ecchymoses peuvent aussi apparaître mais disparaissent dans les 10 jours.
  • Le premier pansement est changé à 24h et à 48h.
  • Un panty est nécessaire et porté jour et nuit pendant environ un mois.
  • Un pansement à base de silicone qui favorise la cicatrisation est mis en place.

La patiente doit envisager une convalescence d’une semaine et un arrêt d’un mois des activités sportives intenses et de 3 mois pour les activités qui sollicitent les fessiers.
Des visites post opératoires sont à planifier 24h, 48h, 1 semaine, 3 semaines, 1 mois, 3 mois , 6 mois et 1 an après l’intervention. Elles sont comprises dans le devis de l’intervention.
Une grossesse peut être envisagée un an après l’intervention.
En choisissant un Chirurgien Plasticien qualifié compétent, formé à ce type d’intervention vous limitez au maximum les risques.
Malgré une faible probabilité, une complication consécutive à l’intervention de chirurgie d’augmentation des fesses peut survenir, elle peut être liée à la mise en place d’un implant fessier, à une infection qui nécessitera un traitement antibiotique, à un hématome.
Également, la cicatrice peut présenter une désunion et demander des soins répétés.